• Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 17 janvier 2010

Papa….

17012010

Le temps passe, les amours se lassent, les rêves s’écrasent. Et on se
retrouve tous à la case départ. On revient tous par cette case départ.
Parce qu’on croit que le temps s’arrête, on croit nos amours infinis et
nos rêves à portée de main. Mais on a tort. On croit encore aux contes
de Fées, alors que, depuis le début, la sorcière à triomphé

Papa a un cancer

Papa a un cancer

Papa a un cancer

Je pense à tout ce que la peur va posséder et j’ai peur, c’est justement ce que la peur attend de moi.

  [Alexandre O'Neill]

Ces quelques mots résonnent dans ma tête jour et nuit, depuis ce moment terrible où un nom a été mis sur le mal.

Déjà en mars de cette année, quand papa m’avait accompagné pour faire les courses des 18 ans de Katleen, j’avais été chamboulée par le fait qu’il avait vieilli. Je le trouvais tellement diminué. Mais j’essayais de me rassurer en me disant que c’était normal que tout le monde vieillissait et moi je ne suis pas en reste.

Chaque semaine quand je le voyais, je me disais. Il y a quelque chose qui ne va pas, mais le cardiologue, le médecin traitant trouvaient qu’il allait bien. Pourtant, son amaigrissement aurait du nous alarmer.. mais chez un diabétique cardiaque de surcroît, maigrir est plutôt positif. Et puis ils sont partis en vacances et là encore, quand ils sont venus dire au revoir et qu’ils sont repartis, je me suis beaucoup inquiétée, ne les trouvant plus aptes à faire ce trajet en voiture.. même en deux étapes. Maman toujours surexcitée et agaçante et lui tellement faible et maladroit. C’était une paire assez peu crédible pour faire la route.

Mais ils sont arrivés sans encombre et ont passé de bonnes vacances.

Puis est arrivé ce 11 septembre 2009, et papa a déclassé sa voiture par une maladresse sur un piquet qui longeait la route. Un accident anodin aux dégâts lourds qui les laissait anéantis par la perte de leur voiture mais sans blessure apparente. Maman s’est tout de suite plaint de douleurs thoraciques et est allée passer une radio, qui n’a rien constaté d’autres que des bosses. Papa crachait du sang. Il a quant même fallu plus d’un mois à son cher médecin pour l’envoyer à la radio du poumon.

Et là.. patatra !! le scanner a suivi et a confirmé l’horreur de cette maladie. Depuis le pauvre qui déteste tellement les médecins a subi une fibroscopie qui consiste à faire pénétrer une sonde dans le poumon pour faire un prélèvement, le prélèvement était évidemment positif.

Madame Rameau dit que le cancer est une forme pas trop agressive. Il faut encore voir les résultats du Petscan et du scanner de la tête pour les éventuelles métastases..

Vendredi prochain, il connaîtra sa première séance de chimiothérapie, encore une fois l’inconnue, sera-t-il malade ou pas ??

Papa a un cancer

Papa a un cancer

Papa a un cancer

Ces quelques mots résonnent dans ma tête jour et nuit, depuis ce moment terrible où un nom a été mis sur le mal.

On passe notre vie entière à s’inquiéter de l’avenir, A faire des projets pour l’avenir, à essayer de prédire l’avenir…

 Comme si savoir à l’avance pouvait amortir le choc.

Mais l’avenir change constamment.

L’avenir est le lieu de nos plus grandes peurs, Et de nos espoirs les plus fous.

Mais une chose est sûre : Quand finalement, il se dévoile…

L’avenir, n’est jamais comme on l’avait imaginé. Grey’s Anatomy 

Papa a un cancer.. et je reste là… à me dire que je devrais être plus souvent avec lui. Un petit coup de fil lui ferait sans doute plaisir.. mais « elles » n’ont pas le temps.. « elles » ont trop à s’amuser…

Mon pauvre papa, tu as déjà un mauvais fils et tu as des petites filles indifférentes, tu ne mérites pas ça.

Moi je me sens comme une petite fille de 10 ans qui se dit, non, c’est pas possible, ça peut pas arriver à mon papa cette merde là.. pas encore.. je veux encore le garder 50 ans au moins.. on a encore plein de choses à se dire, des anniversaires à fêter, des Noël à passer…

Mais on va le soigner et je vais être là, à côté de lui et chaque fois qu’il trébuchera, qu’il aura peur, je serai là et j’essayerai de l’aider autant que je le peux..

Papa a un cancer

Papa a un cancer

Papa a un cancer

Ces quelques mots résonnent dans ma tête jour et nuit, depuis ce moment terrible où un nom a été mis sur le mal.

Aujourd’hui, scanner de la tête et demain petscan. Encore des examens susceptibles de nous apporter de mauvaises nouvelles. Il me semble qu’il maigrit de plus en plus. Il a l’air de se recroqueviller. Il est stressé…il a peur… il respire mal… Où allons-nous ? Quel sera cet avenir à court ou moyen terme !

Et il continue à trouver des excuses au grand con qui lui a brisé le cœur. Si seulement il pouvait se trouver devant moi, je ne freinerais pas. Je n’avais qu’indifférence pour ce frère soumis à sa mauvaise épouse qui ne nous a jamais aimé. Maintenant, je les hais, tous les deux profondément.

Et les nouvelles se poursuivent à la vitesse de l’éclair et elles ne sont jamais bonnes.  Malheureusement, le petscan a laissé voir des métastases osseuses au niveau du bras. Ce qui risque d’augurer de fortes souffrances pour les mois à venir. On lui a fait une nouvelle radio pour connaître l’ampleur des dégâts. Je ne lui ai pas dit, je ne sais pas trop que faire.. en dire trop risque de porter préjudice à son moral déjà tellement défaillant. Ne pas le dire le laisse face à des incertitudes comme cette radio.. pour quoi..

La chimio s’est bien passée.. aucun problème et la fréquence se confirme, deux chimio à 8 jour d’intervalle puis deux semaines de repos et de nouveau …. Et ainsi de suite.

Dur..dur pour tous.

citation de Grey’s Anatomy 

Ne vous demandez pas pourquoi les gens deviennent fous.

Demandez-vous pourquoi ils ne le deviennent pas.

Devant tout ce qu’on peut perdre en un jour, en un instant,

demandez-vous qu’est ce qui fait que l’on tienne le coup.   

Le week-end après la chimio a été exceptionnellement bon. Ils sont allé faire des courses chez Makro, P. est venu le dimanche un peu le distraire. Tout cela est très bon pour eux, je ne pourrai jamais assez remercier P. de sa gentillesse et de sa sollicitude envers eux. Je savais qu’il avait beaucoup de cœur.. je n’aurais jamais pensé qu’il serait aussi gentil. Merci P…Merci mon vieux ! Si je peux un jour, je te revaudrai tout cela !

Le lundi, Papa et maman avaient préparé la St Nicolas pour les enfants, ils étaient heureux de pouvoir leur donner un peu de sous, même si l’émotion était, je l’ai senti, très forte du côté de K. qui pense toujours… peut-être la dernière fois…

Et le mardi, rien ne va plus, fièvre, toux, douleurs, affolement, que se passe-t-il ? Simplement son organisme immunodéprimé par la chimiothérapie a attrapé une crasse, une infection bronchique. Du coups antibiotiques et dafalgan à la clé. Et la souffrance.. la toux, la peur.. l’amaigrissement encore et encore.. J’ai peur ! peur ! que tout cela n’aie trop vite.

La chimio de vendredi est reportée à la semaine suivante, pour lui laisser le temps de récupérer.

Récupérer ???

Il tousse maintenant presque sans arrêt, parfois je ne le comprends pas au téléphone. Et pourtant je reste 2/3 heures pendant la nuit à lui parler pour faire taire ses angoisses.  Faire des projets avec lui, les prochaines vacances….

Et pourtant lui, une chose l’obsède, il voudrait avoir son fils avec lui.. son fils près de lui. Il espère, il attend… que son fils revienne à de meilleurs sentiments.. la porte est ouverte pour lui. Les paroles méchantes étaient seulement des moments de colères, il pardonne. Cela me met en rage, car  depuis des années, il ne leur a fait que des ennuis et maintenant encore face à la mort, il le fait enrager. Et c’est à cause de moi, c’est à moi qu’il en veut ! Il s’en prend à Papa à cause de moi ! Pourquoi ! je me suis autant que possible éloignée de sa vie qui était trop éloignée de l’idéal de respectabilité que je m’étais imposé, pour ne pas critiquer, pour ne pas juger. Je ne l’ai jamais diffamé, je n’ai jamais rien dit sur lui à des tiers. J’aimerais savoir quels sont ses reproches même si cela ne risque plus de me toucher. Il ne m’est rien. Je n’ai plus de frère depuis une dizaine d’année, je n’ai jamais eu de belle-sœur et mon petit neveu ne me connaît pas. Et je n’accepterai jamais aucune réconciliation, quelle que soit la situation. Ce qui est dit est dit !

Une chose est certaine : quoi qu’on essaie de cacher,

on n’est jamais prêt à affronter le moment où la vérité se met toute nue.
Les secrets, c’est un peu comme les malheurs, ils n’arrivent jamais seuls.

Ils s’accumulent jusqu’à ce qu’ils éclipsent tout le reste.
Jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de place pour autre chose.

Jusqu’à ce qu’on soit si envahi de secrets qu’on se sent prêt à exploser.

Grey’s Anatomy

Papa ne va pas mieux. Presque trois mois ont passé depuis l’horrible révélation et il n’y a guère d’amélioration. Les chimios sont souvent reportées pour cause de fièvre et le traitement ne sait pas faire effet. Cette semaine, on reprend tous les examens à zéro pour essayer de déceler ce qui provoquer cet état fébrile permanent.

Encore l’inconnue… encore des examens pas toujours agréables. Et encore une nouvelle phase d’amaigrissement depuis Noël.

Mon pauvre vieux, tu n’as pas mérité tous ces tracas. Vous meniez une petite vie tranquille avec maman. Vos petites sorties, vos vacances depuis 25 ans au même endroit et patatra…. Tout le monde se demande toujours pourquoi moi … bien sur…

 

Que faire pour bien faire, que dire ? Comment aider ? Tellement de questions qui m’empêchent de dormir !




Mon chien, c’est une star, une vedette, un enfant, un copain, un collègue, un ami, mon meilleur ami… Mon chien c’est ….

17012010

Mon chien, ce héros Du bonheur à l’état pur, brut, natif, volcanique, quel pied ! C’était mieux que tout, mieux que la drogue, mieux que l’héro, mieux que la dope, coke, crack, fitj, joint, shit, shoot, snif, pét’, ganja, marie-jeanne, cannabis, beuh, péyotl, buvard, acide, LSD, extasy. Mieux que le sexe, mieux que la fellation, soixante-neuf, partouze, masturbation, tantrisme, kama-sutra, brouette thaïlandaise. Mieux que le Nutella au beurre de cacahuète et le milk-shake banane. Mieux que toutes les trilogies de George Lucas, l’intégrale des muppets-show, la fin de 2001. Mieux que le déhanché d’Emma Peel, Marilyn, la schtroumpfette, Lara Croft, Naomi Campbell et le grain de beauté de Cindy Crawford. Mieux que la face B d’Abbey Road, les CD d’Hendrix, qu’le p’tit pas de Neil Armstrong sur la lune. Le Space-Mountain, la ronde du Père-Noël, la fortune de Bill Gates, les transes du Dalaï-Lama, les NDE, la résurrection de Lazare, toutes les piquouzes de testostérone de Schwarzy, le collagène dans les lèvres de Pamela Anderson. Mieux que Woodstock et les rave-party les plus orgasmiques. Mieux que la défonce de Sade, Rimbaud, Morisson et Castaneda. Mieux que la liberté. Mieux que la vie…

Jeux d’enfants

C’est sans doute un peu idiot d’être aussi gaga emoticonede son chien. Depuis 5 ans, il m’accompagne dans les méandres de ma vie, il est là tout le temps, quand je pleure, il saute dans mes bras, quand je ris, il aboye, quand je pars, il me montre sa tristesse et quand je rentre il laisse éclater sa joieClin doeil. Personne ne me donne l’impression d’être aussi importante que lui !  C’est 3 petits kilos d’affection emoticoneen permanence sur ma trace. Lui et moi c’est une véritable histoire d’affection. Je lui donne des qualités humaines, mais je pense que lui ne se rend pas compte que je ne suis pas un chien. emoticone

J’espère le garder très longtemps encore, car il remplit ma vie et m’évite la solitude.







Les moments parfaits |
Journal d'une fille sans av... |
andrelimoges |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | naturolife
| greengreen
| sans détour