• Accueil
  • > ma famille
  • > Voilà.. c’est fini…je vais te laisser partir vers ton infini..

Voilà.. c’est fini…je vais te laisser partir vers ton infini..

29 06 2010

papy2.jpg

Son absence a envahi tout mon horizon, comme si on avait percé un trou béant dans ma poitrine…Et voilà… je vais devoir te laisser partir vers l’au-delà, vers cet endroit si bien auquel je ne crois pas. Ah si seulement je pouvais croire que tu vas aller à un endroit inconnu où la vie te sera douce, comme j’aimerais penser que ce n’est pas le néant, que tu seras à un endroit où tu pourras encore veiller sur moi.Mais c’est comme ça.. je dois vraiment te quitter .. au moins physiquement.. je n’ai jamais de ma vie ressenti une déchirure aussi profonde…j’ai par moment l’impression que je vais tomber, que mes jambes vont refuser de me porter. Cette douleur m’empêche de dormir, de manger.. par moment de respirer. Papa, ai-je fait tout ce que je devais pour toi, t’ai-je apporté assez de réconfort ? Tu n’es plus là et tu ne me répondras pas. J’aurais tant voulu encore te garder un peu, pas dans cet état de souffrance, mais te garder encore un peu égoïstement pour encore un peu prendre soin de toi, j’avais l’impression d’être devenu le parent..

Mon petit papa, mon pipoyo, tu as fait de ma vie d’enfant un jeu permanent, tu m’as permis de faire du cheval, ma passion, à une époque où les ouvriers n’en faisaient pas, tu m’as permis de faire des études. Tu as toujours été là….et maintenant je vais faire quoi … tu me manques déjà…

Papa…Papa.. 4 lettres qui font tellement mal maintenant.
 

papy2.jpg

« Certaines blessures sont trop profondes, trop près de l’os, on a beau faire, elles ne s’arrêtent jamais de saigner. Million Dollar Baby, Frankie. « 


Actions

Informations



Laisser un commentaire




Les moments parfaits |
Journal d'une fille sans av... |
andrelimoges |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | naturolife
| greengreen
| sans détour